Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 16:00

Quand je rentre dans la classe ce matin, mes yeux pétillent lorsqu'ils tombent sur le tableau de devoirs. C'est cette phrase qui les met en émois : "Pour jeudi 17 octobre, apporter des gâteaux de l'Aïd au maître".

Ce ne sont pas seulement mes yeux qui sont aux anges. Mon ventre aussi. Mon estomac, en fait. Que je n'ai pas rempli depuis deux jours. Depuis mardi, lorsque j'ai vu qu'il me manquait 16 élèves pour cause de fête religieuse.

Seize absents. Autant d'assiettes remplies de succulentes petites pâtisseries dégoulinantes de miel, de neige de coco et de noisettes concassées. C'est pourquoi, j'ai décidé de jeûner en attendant de me gaver de ces délices.

Seize desserts ! Cela me fait penser aux treize desserts provençaux. Ceux de Noël. Ceux du château de ma mère. Pas la mienne, celle de Marcel Pagnol.

Comme le film n'est pas plus culte que le livre, voici la scène en vidéo (elle ne dure que 16 secondes, encore un signe).


Alors quand je repense à cette scène, je file dans la BCD, là où se trouve la plus grande table de l'école. Il m'en faudra de la place pour disposer toutes ces pâtisseries. Je consulte le planning d'occupation de la salle. Parfait, elle sera libre ce matin. DSCN0803

Je préparerai la table pendant la récréation et je me régalerai à midi loin de la salle des maîtres, des odeurs mélangées de micro-ondes et des jacassements de mes collègues féminines. Seul, comme dans un rêve couvert de sucre glace, croquant et moelleux à la fois.


Je fais place nette sur la table. Elle est vierge et n'attend qu'à être dépucelée par une bande de makrouts,de cornes de gazelle, de ghrybias et autres ghriwechs.

Mais finalement, les quinze minutes de la récréation sont largement suffisantes pour préparer la table.

DSCN0805


Après avoir posé l'unique Tupperware apporté par Sanah. Je consacre les treize dernières minutes de cette triste récréation à noter dans la fiche de comportement des quinze autres élèves absents mardi, l'annotation suivante : Travail à la maison non effectué, même si elle s'adresse plus aux parents qu'aux gamins.

A midi, je décide quand même de m'isoler. De manger seul dans la bibliothèque dans une tristesse absolue. Mais dans le calme, pour apprécier le mieux possible, ce repas léger.

 

Léger, léger. Au bout de trois boules de coco, de deux makrouts et d'une espèce de mini croissant croquant d'où s'échappe une douce odeur de friture, le mot léger associé à ce repas n'est plus aussi approprié.

DSCN0806

Déjà 680 personnes aiment la page Facebook d'un Prof à l'Envers

Cliquez sur les délices de Sanah pour les rejoindre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tévélis - dans Hors classe
commenter cet article

commentaires

Beuleu 19/10/2013 12:07

alors jeudi, je demande à mes élèves "ben alors, vous ne m'avez même pas apporté de gâteaux ?"
"ah ben non madame, ce n'est pas l'Aïd des gâteaux celui-là, celui des gâteaux est tombé pendant les grandes vacances cette année"
Pfff, même pas drôle.

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories