Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 15:52
Dès le début de l'année, j'ai fait connaissance avec Monsieur Grandjean, l'homme à "tout faire" de l'école. Le monsieur de la mairie, disent les enfants. Jojo d'après Madame Mollard (ma directrice). Pour moi, ça reste  Monsieur Grandjean.

Pour vous faire une rapide idée du personnage, voici la retranscription de notre première conversation. Le jour de la pré-rentrée, il erre dans l'école à l'affût du moindre défaut technique. Il arrive dans ma classe, se présente et poursuit :

Monsieur Grandjean :  C'est à vous le vélo dans le local à poubelle ?
Moi : ( croyant à un reproche) : Oui...c'est Madame Mollard qui m'a dit de le mettre là.
Monsieur Grandjean : Non, non ! Oui, oui ! Y'a pas de problème... C'est juste pour savoir.
Moi : Ah...ben oui, c'est à moi.
Monsieur Grandjean : Faîtes gaffe ! Je risque de le passer à la benne si je le confonds avec les ordures. (rire gras)
Moi (rire forcé) : Oh ben non.
Monsieur Grandjean : Vous n'avez pas de voiture ?
Moi : Si !
Monsieur Grandjean (complètement interloqué) : ....
Moi : Pourquoi ?
Monsieur Grandjean : Non mais...euh... enfin ...on vous a retiré le permis ?
Moi : Euh...non ! Pourquoi ?
Monsieur Grandjean : Pourquoi vous venez en vélo, alors ?
Moi : Ben...pour faire du sport...et pour ne pas polluer.
Monsieur Grandjean : (pas très convaincu ) : Ah !
Moi : ....
Monsieur Grandjean :  Ben moi, même si je venais à pied...je polluerai quand même ! (rire gras)
Moi : (pas de rire du tout... juste les sourcils en V) : Euh...ah bon ? Comment ça ?
Monsieur Grandjean : Ben oui...la marche, ça me fait péter ! (rire gras...limite dégoulinant).

Voilà. Les présentations sont faîtes. Mais continuons un peu.
Monsieur Grandjean en impose. Un tour de taille grand comme ...sa hauteur.... Un cube, quoi ! Mais pas un cube genre unité...plutôt un cube genre millier (pour ceux qui ont le pack-numération des années 70). De plus, sa grosse barbe drue... serait un sujet d'étude pour la police scientifique qui grace à son analyse pourrait remonter jusqu'à la plus tendre enfance de Monsieur Grandjean ( joli oxymore).

Il faut savoir aussi que le "monsieur de la mairie" passe son temps dans l'école. Madame Mollard le sollicite très fréquemment... pour des broutilles du genre : brancher le micro-ondes qui ne marche plus depuis une semaine, reboucher un trou dans la cour  pour empêcher les mômes de jouer aux billes, graisser la porte de la salle-photocopieuse pour ne pas entendre ses incessants va-et-vient pendant sa journée de classe?.

Et chaque soir, j'ai droit à une visite de politesse et une blague un peu balourde (pour ne pas dire carrément vulgaire).

La seule fois où j'ai vraiment ri... je l'avoue, c'était à ses dépens.
La lumière de mon tableau ne marchait plus . Malgré un changement de néon, le résultat reste inchangé : pas de lumière. Monsieur Grandjean dont les compétences en éléctricité parraissent aussi avancées que les miennes en mandarin du sud, prend la chaise d'un élève et se hisse dessus pour surplombé la lampe du tableau.

Je retiens mon souffle. J'ai peur pour la chaise. Déjà qu'elles couinent à longueur de journée quand les gamins se dandinent.... Mais là, sous mes yeux, celle-là est en train de gémir, de souffrir, de pleurer....

Monsieur Grandjean (qui farfouille dans la lampe)  : Y'a comme un faux contact... Y'a quequ'chose qui doit faire masse.

Et la chaise semble me dire : Oui, je confirme, y'a quelque chose qui fait masse.

Et pour teminer se post... une dernière anecdote (vous êtes gâtés aujourd'hui) :

Lundi soir. 17h26. Monsieur Grandjean rentre dans ma classe. Il fait ses blagues et fait le tour de la classe en faisant mine d'inspecter je ne sais quoi. Ma réunion-parents commence dans 4 minutes.

Des parents arrivent. Monsieur Grandjean ne décampe pas. Il fait la bise aux mamans, sert la mains des papas... et moi j'attends. La plupart des parents annoncés semblent arrivés. Ils s'installent aux places de leurs mouflets (tradition oblige).

Soudain, l'improduisible se produit. Monsieur Grandjean,  en pleine conversation avec une jolie maman,  s'assied dans le même mouvement que les autres.

Moi (me raclant la gorge) : Monsieur Grandjean...on va commencer.
Monsieur Grandjean ( de tout son applomb) : Allons-y.
Moi (de plus en plus déconcerté...voir mal à l'aise) : Euh...en fait...c'est une réunion pour les parents.
Monsieur Grandjean : Ben...je sais.
Moi : Et bien, que faîtes-vous encore ici ?
Monsieur Grandjean (enfin destabilisé, voir hésitant et regardant les parents autour de lui...puis me fixant d'un air perdu ) : .... Je suis le papa de Caroline....


Sans commentaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

songe 22/09/2009 21:19


j'adoooooooooooooooooore !!!! J'aurai trop aimé voir ta tête !!!!


Natacha 20/09/2009 13:39

Ah sacré monsieur Grandjean... tout un personnage. j'adore le ton de ton billet, merci de m'avoir donné un peu le sourire.
Bon dimanche. A bientôt. Natacha

Hime 19/09/2009 09:22

Hey! Tu as publié ta première image gagnée à coups de bons posts ;)... J'aime le petit corbeau façon manga!!!

CorineTitgoutte 18/09/2009 21:16

Ce qu'il y a de bien dans l'éducation nationale, c'est qu'il n'y a que là qu'on y trouve de vrais archétypes. Et ce qu'il y a de vraiment bien sur Overblog, c'est que tu es là pour nous les livrer.
Sinon, j'adore ton nouveau design ;)

Pierrick 18/09/2009 14:07

Ca c'est fait !!! Un grand moment de solitude !!!!!!

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories