Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 16:13
Me voilà en charge d'accueillir la nouvelle photocopieuse. La mission paraît simple.

Moi : Bonjour, monsieur le livreur et installateur de photocopieuse.
Le livreur : Bonjour, monsieur le professeur. Je la mets où.
Moi : Ici, à la place de l'ancienne que vous devez reprendre.
Le livreur : Très bien. Voici le mode d'emploi ultra simple...une petite feuille format A5 à afficher au dessus de la photocopieuse. Des questions ?
Moi : Non, au revoir monsieur.
Le livreur : Au revoir monsieur.

Mais...comme dirait le jury de la nouvelle star, je cite "Nous ne sommes pas chez les bisounours"... et je rajouterais "Nous sommes plutôt dans Ken, le survivant". Et voici comment cela se passa.

Entre midi et deux, je reste à l'école pour faire croire aux parents que je bosse un peu pour leurs mouflets. En réalité je vais zoner un coup sur internet, je mange (avec Aurélie), je fais une sieste (sans Aurélie), je me passe la tête sous l'eau, je me brosse les dents et je vais dans la cour pour accueillir les mômes.

Ce jour-là, le programme est chamboulé. A 11h30, le livreur de la photocopieuse se pointe.

Le livreur : Salut, je suis Ben comme Benoît. Je suis le petit messager du bonheur et je viens vous livrer la photocopieuse. C'est toi qui doit m'aider.
Moi : Salut... moi c'est Walter... et je doute que je puisse t'aider. Je dois juste te poser les questions relatives au fonctionnement de la machine pour les retransmettre à mes collègues.
Ben : Oui, mais avant ça, tu dois m'aider à l'amener ici. Mon collègue est absent et je ne peux pas la porter tout seul.
Moi : .... euh c'est lourd ?

Me voilà, en train de traverser la cour dans une position pas très valorisante. Le dos et les jambes pliés sous le poids de l'engin. Les mains, les aisselles et le front qui suent. La machine qui glisse. Avançant par petits pas rapides et saccadés et criant tous les 5 mètres : "ON POSE...ON POSE...!" Tout cela, devant les enfants de la cantine qui se sont réunis comme pour le spectacle de fin d'année.

Je vois Monsieur Janti passer la tête à la fenêtre de sa classe. Je l'entends déjà dire "Fais gaffe Walter... t'es pas assuré pour ça... tu devrais pas l'aider !" Pourtant son discours est différent : "Fais gaffe Walter, nous bousille pas la nouvelle photocopieuse avant de l'avoir branchée."

Le calvaire physique terminé, place à la torture mentale. La machine est branchée. Ben est souriant. Je sens un peu la transpiration. La photocopieuse ronronne et s'éclaire.

Moi : Alors... tu dois m'expliquer assez simplement la base...
Ben : La base !  Tu m'insultes ! Je te livre une machine capable de scanner, copier, dupliquer, relier, déformer, réduire, augmenter, couper...et j'en passe... et tu ne veux que la base. C'est décevant...j'aurais préféré aller plus loin avec toi...
Moi (sur mes gardes ): Plus loin... euh...comment ?
Ben : Ne pas se contenter du b.a-ba... Pousser plus profondément l'initiation...
Moi (de plus en plus mal  à l'aise) : Euh... tu sais dans une école...on n'a pas une utilisation très poussée de la photocopieuse... C'est basique. Recto...ou recto-verso... ça suffit...
Ben : Hummm ! Recto verso, c'est ma position préférée...
Moi : ....
Ben : Quand tu vois la feuille rentrer, sortir, re-rentrer et re-sortir de la machine... j'adore...
Moi : Oui...c'est quel bouton ? C'est tout ce que je veux savoir...
Ben : En fait j'aurais quelque chose à te dire...
Moi : Sur la photocopieuse bien-sûr ?
Ben : Oui en quelque sorte... Voilà, on se connait pas depuis longtemps !
Moi : C'est peu dire...environ 25 minutes.
Ben : Mais, je sais que je peux avoir confiance en toi... Alors je vais te le dire...
Moi : T'es pas obligé; tu sais...
Ben : Si, je le suis. Cest trop dure à garder pour soi... Je dois te le dire... Je suis...
Moi : OUI OUI ! J'ai vu, c'est pas grave ! Ca me concerne pas vraiment !
Ben : Tu l'as vu ?
Moi : Ben oui... je m'en suis douté...enfin tu vois quoi !
Ben : Merde, je pensais être discret... Depuis le début de la journée t'es le premier à le remarquer... Pas évident de se faire passer pour un livreur quand on n'y connaît rien...
Moi : ....
Ben : ...
Moi : T'y connais rien en quoi ?
Ben : Ben en photocopieuse. Je remplace juste un pote en galère pour deux trois livraisons. Il m'a juste parlé de porter la machine, la brancher et basta...
Moi : Aaaaaah booooon ! C'est donc ça... Aaaaah c'est pas grave... je peux me débrouiller tout seul...Aaaaah c'est que ça ....
Ben : Euh...tu croyais quoi en fait ?
Moi : Rien...euh...  c'est pas grave. Merci en tous cas et à bientôt...
Ben : Ouais, salut... content de t"'avoir rencontrer et bonne chance avec le monstre...

Il s'en va ! Je plonge sur le monstre. Pas de temps à perdre... il faut pondre un mode d'emploi simplifié pour les collègue. Soudain, dans mon dos :

Ben : Euh...excuse-moi encore...
Moi : Oui ?
Ben : Euh, c'est délicat ...euh ça te dit d'aller boire un coup avec moi ce soir au Gay-Tapant ?



Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

po 30/08/2014 03:11

Excellent celui ci! jadore la chute !!

Pierrick 04/09/2009 11:49

Vraiment super votre blog. Je pense que je vais souvent revenir voir le blog.
Pierrick

greg 31/08/2009 19:18

plutôt agréable votre blog. J'aime aussi votre avatar Calvin et Hobbs :p
je repasserais sur votre blog bientôt.

passiflore007 20/07/2009 12:03

j'ai a-do-ré!!!! Ca fait longtemps que j'avais pas ri autant!!! ;-)

bataillou 22/06/2009 22:26

t'avais quand même tout compris sans avoir compris.

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories