Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 12:06

Jeudi matin, le vent souffle dans la cour. Emmitouflé dans mon col, j'aperçois Damien qui perce la foule pour se planter devant moi.

Damien : Maître, on va bien à la piscine cet après-midi ???
Moi  : Oui
Damien : OUAIIIISS !!!

Je crois qu'il réagit comme ça tous les jeudis matin depuis 3 semaines... et même depuis 4 ans, chaque matin de jour de piscine. Et chaque fois, j'essaie de répertorier les raisons qui le mettent dans cet état. En vain.

Vous vous dîtes : Rien d'anormal pour un enfant.
Je vous dis : Oui... pour un enfant lambda qui va à la piscine avec ses parents ou ses copains...
Vous vous dîtes : Quelle différence ??
Je vous dis : On parle de Damien... et on parle surtout de piscine scolaire.

Imaginez un peu :

L'expédition commence dans le bus qui vient nous chercher devant l'école. Damien encore guilleret, ne tient pas à rester au bord du bassin et suit mes conseils : il monte dans le bus dans le calme. Premier effet piscine :

Raymond (le chauffeur) : Tu pourrais dire bonjour, nom de dieu !!
Damien (qui est descendu d'une marche) : Bonjour.
Raymond (qui ne compte pas en rester là) : Non mais c'est pas vrai. Les jeunes maintenant, y savent plus dire bonjour. L'aut'jour encore y'a une école qu'est montée. Je les ai fait redescendre pasqu'ils disaient pas bonjour. Et ben maintenant, ils le disent... vous pouvez me croire.
Moi : En fait, c'était nous... l'école que vous avez fait descendre. Et c'est parce qu'il y avait trop de bruit... alors je leur ai suggéré le calme... et is n'ont pas osé broncher...

Ensuite, c'est le bouclage de ceinture. Le problème des bus ultra modernes qui ont des ceintures... c'est que les ceintures datent de l'époque où elles sont devenues obligatoires dans les voitures...1970. Elles se bloquent si tu tires trop fort, si tu tires pas assez fort ou si tu tires moyen fort... et Raymond n'allume pas le contact tant qu'il n'a pas entendu le nombre de clic correspondant à l'effectif de la classe. Alors je clique 13 fois pour les autres et c'est parti.

Le deuxième effet piscine : c'est la conduite de Raymond. Les rond-points au taquet, les virages sur deux roues et la sensibilité accrue des pédales de freins et d'embrayage (pour ne pas mettre en cause la finesse de motricité de la jambe droite de Raymond). Résultat : Joddy vomit. Vous vous dîtes : pas de souci pour Damien cette fois-ci... Sauf que Damien, il est assis 4 rangées derrière Joddy, et que Damien il est impatient de montrer ses nouvelles lunettes de piscine à son copain Ludo... Raymond apprend la nouvelle (à propos de Joddy), il pile. Damien lâche ses lunettes. Raymond se rend compte qu'il est au milieu de la route, arrêté sans raison apparente pour les véhicules qui le suivent, il redémarre, il voit un parking et pile à nouveau. Les lunettes de Damien, entraînée par le mouvement de freinage, glissent pour arriver dans le vomi de Joddy.


Le troisième effet piscine : Les chocs thermiques successifs:

5°C dans la cour en attendant le bus.
36°C dans le bus de Raymond qui conduit en marcel.
5°C entre le bus et la piscine (presque 600m... merci le plan vigipirate).
39°C dans le hall de la piscine.
15°C, l'eau de la douche obligatoire.
25°C dans la piscine... mais mouillé à attendre en tremblant que Tarzan (le maître -nageur) daigne bien lâcher Jane (la surveillante) pour s'occuper de notre école.

Le quatrième effet piscine : L'enfer des vestiaires.

Les garçons d'un côté, les filles de l'autres. Les 15 gars d'un côté... et les  6 filles (et les 3 jeunes filles dispensées chaque mois à la même période) de l'autre.
15 mecs dans un vestiaire... ça va.
Mais 34 mecs dans un vestiaire, bonjour l'intimité. Ben oui, on partage notre vestiare avec 2 autres classes de la ville. Déjà que se mettre tout nu devant ses potes, c'est pas toujours facile... mais en plus... voilà 20 types qu'on connaît ni de Jane ni de Tarzan.
Damien le roi de l'astuce, qui doit traîner ses guêtres tout l'été sur les plages de la grande motte, s'enroule dans un serviette de 2 km carré. Il faxe son bras droit à l'intérieur et se dandine en essayant vainement d'extirper son slip (bien sûr, je leur avait dit de mettre leur maillot de bain à la maison pour gagner du temps... ).
Pendant ce temps, un élève inconnu entortille sa serviette en faisant un mouvement de rotation et d'un geste expert et assuré, la fait claquer sur la cuisse d'un non-initié qui le regardait, intrigué. Son cri strident et surpris crée un mouvement de foule qui se propage jusqu'à notre ami Damien. Celui-ci a peu d'envergure de jambe dans sa position actuelle et son  centre de gravité se trouve facilement décalé par rapport au petit polygone de sustentation de ses pieds joinds... et c'est la chute. Rappelons-le, son bras droit est coincé dans sa serviette et son bras gauche en fait une affaire d'honneur de ne pas lâcher la serviette... donc pour Damien, les mains ne pourront pas le protéger... et il se laisse tomber comme une grosse... comme une grosse, tout simplement.

Et là, je me dis... il n'est pas encore entré dans l'eau... C'est loin d'être fini pour lui. A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

lina 12/03/2009 14:00

merci pour cette lecture qui me fais sourire et me rappéle le calvaire de la piscine à l'école.Désolé pour les fautes.

Handi@dy jaccede.com 17/10/2008 23:22

Ne me parle pas des vestiaires, malheureux! Que de souvenirs cauchemardesques! Moi, ronde genre bonne femme Mikkeline, et les mecs... A pleurer pffff!
Affreux: Ceci dit, j'adorais l'eau... Je regrettais le début du siècle et ses maillots de bain intégraux!

Merci de ta visite chez moi! Ca m'a surprise! J'espère que tu n'en es pas traumatisé! La catégorie humour (en fauteuil notamment) se laisse lire! BIZ de pédagogue!

Azalyne 14/10/2008 19:39

Et voila pourquoi je ne fais jamais piscine. Merci pour cette tranche de rire !

blackAngèle, un ange, éternity 10/10/2008 10:17

Coucou Prof, un p'tit bonjour en passant.
J'ai hâte de lire la suite ........
Bonne journée

delphine alpin ricaud 09/10/2008 19:46

j'ai finis la suite il y a quelques semaines de Piliers de la terre....
Excellente la sortie à la piscine, contente de retrouver tes aventures Walter! besitos wapoooooo

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories