Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 16:10

En Histoire, géographie ou sciences, il est interessant de connaître les représentations initiales des mômes. D'un point de vue pédagogique, c'est utile pour construire les séances autour de leurs représentations et patati et patata... Mais l'intérêt se trouve principalement dans la bonne rigolade du moment où vous lisez les trucs du genre :

" Dans la salive du papa il y a des petits vers de terre qui vont pondre dans le ventre de la maman."

"Les érections volcaniques sont dangereuses, elles lancent des rochers partout et transforme les gens en charbon comme à ton pays." (Pompéi en fait)

En Histoire avec les CE2, on allait aborder la préhistoire. Je n'ai donc pas manqué à ce rituel essentiel à la bonne humeur du maître.

A la lecture de leurs productions  et en discutant avec eux, je me suis apperçu que pour eux, tout datait de la préhistoire. Du capitalisme à la tektonik en passant par le coca-cola et le correcteur ( le blanco)... tout a été découvert ou inventé par l'homme préhistorique. J'ai imaginé alors l'histoire de quelques unes de ces découvertes.


Jean-Michel de Cromagnon est un homme préhistorique lambda. Ne vous fiez pas à la particule. Jean-Michel est issue d'une famille de classe moyenne assez humble. Son père était peintre en batîment sur un chantier dans la Dordogne (Lascaux) et sa mère était gardienne de camp. Pour plus d'informations sur la fonction veuillez regarder Koh Lanta.

Jean-Michel rentre de la chasse. Aujourd'hui avec ses potes; ils ont eu un mammouth. Leur trophée à chacun est obtenu au proratat de leur utilité dans la capture du gibier. Jean-Michel n'est pas très en forme ce jour-là et il ne ramène qu'un ongle de mammouth... Francine, sa femme préhistorique, l'attend :

Francine : Elle est où la bidoche.
Jean-Michel : Euh....
Francine : Laisse tomber, j'ai compris. On va encore se serrer les poils de yack.
Jean-Michel : Regarde, j'ai un ongle.
Francine : Ben moi j'en ai 20.
Jean-Michel :  ????
Francine : Laisse tomber. Qu'est ce tu vas en faire de cet ongle.
Jean-Michel : Ca fera une palette pour la peinture.
Francine : Tu me saoule avec ta peinture. J'use des peaux d'aurochs à longueur de temps à effacer tes bétîses sur le mûr de la grotte.
Jean-Michel :  Tu sais que c'est important pour moi. J'ai l'impression de laisser une trace pour les générations futures.
Francine  : Maintenant tu dois choisir. C'est tes dessins ridicules ou moi.
Jean-Michel : ....
Francine : Bravo, t'as gagné. Je m'en vais.
Jean-Michel : Tu vas où ???
Francine : Chez ma mère pour réfléchir.

Jean-Michel et Francine viennent d'inventer le chantage féminin et la belle-mère... (on peut les remercier).

Un autre jour, Jean-Michel, maintenant célibataire tanne son pote Robert....

Jean-Michel : Allez, viens... ce sera cool.
Robert : Non. J'peux pas. Ma femme préhistorique, elle va me tuer si elle apprend ça. 
Jean-Michel : Elle en saura rien. On sera discret.  Rien que nous deux et les deux filles. Elles sont chaudes comme un truc qu'on n'a pas encore inventé.
Robert : Arrète. Tu me tentes.... Ca craint....
Jean-Michel : Allez. Faut profiter. On n'a que 30 ou 40 ans d'espérance de vie... c'est pas beaucoup.
Robert : Bon d'accord... Où et quand ?
Jean-Michel :  Au lac, à l'heure où la lune est au-dessus du troisième sapin au sud...
Robert : Hein ????
Jean-Michel :  A minuit.
Robert : Ah ! Ok .

Jean-Michel vient d'inventer l'adultère et le bain de minuit. Ben oui... n'oublions pas qu'ils seront à poils.


Jean-Michel, en passant devant la grotte de Gilbert, shoote malencontreusement dans un crâne de singe qui traîne par là. Gilbert sort furax en lui expliquant que c'est un cendrier... pour plus tard. Jean-Michel l'insulte et Gilbert lui saute dessus. Monique, la femme préhistorique de Gilbert sort de la grotte en poussant des cris stridant et les hommes se séparent. Les gars viennent d'inventer le football et Monique l'arbitrage. 

Jean-Michel a bien fait d'en profiter car sa vie va être courte. Il la termine en participant à  la plus grande découverte de tous les temps. Alors qu'il  se promène tranquillement un jour de pluie. Un éclair vient frapper un arbre vers lui. Intrigué il s'approche... trop près. Ses poils s'enflamment. Affolé il court vers ses congènères. La pluie ayant cessé, le feu prend partout sur son corps.
Follement mis en apétit par l'odeur de rôti... les potes de Jean-Michel lui sautent dessus et le mangent.
Ils viennent d'inventer le cannibalisme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

ma-ger-de 09/04/2009 18:45

tu me fais vraiment mourir de rire!!!!

Cybèle 08/10/2008 18:59

c'est trop trop drole!!! vraiment!! jeme repete mais je me marre, ça me fait un bien fou ce soir!

mamzell B. 02/10/2008 22:23

ouahahah !! T'as décidé de me tuer c'est pas possible !!! Bon je sens que je vais bien aimer ton blog... hihi... J'arrive pas à me remettre dans un état d'esprit sérieux maintenant...

acharat 01/10/2008 19:38

Ca me donne faim le bbq !

B0ùnTy 01/10/2008 16:46

Ou le barbecue...

Walter 01/10/2008 19:45


En effet... c'est quand même une des inventions les plus sympas....


Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories