Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 14:53

Je suis tout euphorique en ce début de post car je viens de trouver sur le net, exactement l'image que je voulais pour illustrer cet article. Comme quoi l'euphorie ça tient à pas grand chose... une image de parapluie grenouille (vous comprendrez plus tard... )

Commençons par le commencement Monsieur Lapalisse. J'imagine que pour la plupart des profs blogueurs qui  n'ont dans leurs favoris que des blogs de prof... c'est seulement le 16ème post concernant la grève que vous lirez aujourd'hui.

Ayant promis un petit quelque chose pour aujourd'hui dans l'article d'hier, j'avais grave la pression. N'ayant pas d'anecdote en stock, pas envie de me souvenirs d'anciennes, pas envie d'inventer (ça m'arrive... je triche)... il ne me restait plus que la manifestation de ce matin qui me donnerait un peu de matière pour écrire quelque chose. Je brode pas mal, là. Vous vous dites : "Vu comment il nous mène en bateau, il ne s'est rien passé de transcendant à cette manif...".

A 11h15, place Bellecour à Lyon devant l'office du tourisme (car l'office du tourisme c'est mieux, parce que tout le monde se dit vers la statue de Louis XIV... et personne se retrouve parce qu'il y a trop de monde, oui mais tout le monde se dit que tout le monde se dit, alors au final il n'y a pas un chat sous la statue et Louis fait la gueule sur son cheval...). Je suis seul sous la pluie (tient c'est pas une chanson de David Charvey ?) et j'attends mes collègues, mes "chers" collègues. Mes vrais potes ne sont pas grévistes et une manif c'est comme les concerts...tout seul ça craint (hein Zeste De Filles...). A ce moment là, comme vous je me dit que la platitude de l'ambiance n'est pas génératrice d'un post qui vaille le coup.

Et c'est Madame Lafeuille qui crée la surprise. Elle, si réservée, si effacée, si menue... arrive avec le même parapluie-grenouille que la photo en grande pompe avec un  sourire égale à celui de la grenouille. Dans un premier temps je cherche une cachette ( mais contrairement au cheval de Louis XIV derrière la queue touffue duquel on peut aisément se cacher, l'office du tourisme lui n'offre aucun mode d'évasion...). Madame Lafeuille me fait la bise (grande première), je ne m'y attendais pas... Heureusement Monsieur Janti arrive et me tire de l'embaras... En effet notre attention se porte alors sur lui... Il a un ciré jaune jaune jaune (ce n'est pas une faute de frappe, c'est vraiment la couleur)  et des inscriptions revendicatrices taguées à même le ciré.

Je n'en reviens pas... Mes collègues si planplans... se transforment littéralement lors des mouvements de grève. J'avais déjà eu une ébauche (  SO-LI-DA-RI-TE) mais je ne m'attendais pas à un tel  choc.

J'imagine alors l'arrivée de Madame Dubail, ma chère directrice... Va-t-elle débarquer en monocycle jonglant avec ses cahiers du jour, en échasses où avec un porte voix en train de scander des slogans salasses... Peut-être est-elle déjà là et je ne l'ai pas reconnue... Je cherche, me retourne et la vois enfin... Elle n'a pas l'air changé... le même air morose (voire un tantinet énervée).

Ca y est, de plus près le changement saute aux yeux... Son bel imper blanc, son éternel imperméable blanc... semble rougeâtre. Un peu plus près encore, il semble mouillé et rougeâtre... Et maintenant, sous mes yeux, j'ai la confirmation du petit délire que je me faisais dans ma tête en la voyant arriver... cette petite pensée qui faisait naître un sourire sur mon visage ruisselant: Madame Dubail s'est carrément vautrée sur la place Bellecour... Pour les non-lyonnais, la place Bellecour est recouverte d'une couche de sable rougeâtre (un peu comme les terrains stabilisés de foot). Quand il pleut, le sol se transforme presque en boue....

Madame Dubail, dépitée, nous raconte sa mésaventure. Je la fait à ma façon : alors qu'elle slalomait entre les parapluies pour rejoindre le gros de la troupe (nous)... le Kangoo bleu de la CGT a fait une petite manoeuvre qui a provoqué un mouvement de foule. Madame Dubail s'est donc retrouvée à plat ventre dans cette matière que j'ai décris plus haut. Je fais un appel à témoin. Vous, les quelques grévistes de Lyon, vers qui ma chère directrice s 'est étalée... Avez-vous des photos, des vidéos... J'achète ça très cher.

J'ai donc passé une très bonne manif... avec en prime la découverte inattendue de 2 de mes collègues et la cabriole de ma chère directrice. Que demande le peuple ??? Plus de postes, pas de nouveaux programmes, la retraite... Ah oui, c'est vrai.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

Jim 21/05/2008 12:53

Le parapluie grenouille... ça faisait longtemps que j'en avais pas vu un... Rien que pour ça, merci ^^

Bon courage pour demain et bonne journée!

Moa 18/05/2008 19:06

Hello Walter :0059:

Je croâ que je vais chercher les vidéos de Me Dubail, étant donné ta forte récompense. lol

Bonne fin de dimanche, à bientôt.
Cordialement. :-)))

Je Rêve 17/05/2008 14:54

Rhaaa, mince, je n'ai pas de photo-témoin, parce que j'ai loupé le début de la manif. (Ah, et pis en plus je ne suis pas à Lyon, dis donc.)

Sophie 16/05/2008 23:05

Le parapluie grenouille, ça c'est ENORME, elle l'avait piqué à un élève ou quoi!! J'attends de voir si photos de Mme Dubail il y aura. Des vidéos circulent peut-être déjà sur Dailymotion!

zestedefille(s) 15/05/2008 18:54

ah ah!! c'est déjà des instits assez cools pour faire grève, n'oublie jamais ça!!! rien que pour ça, tu devrais presque être super pote avec eux...

Walter 15/05/2008 18:54


Me force pas...j'ai pas envie.


Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories