Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 15:29

 

De retour de classe verte.  Les gamins m'ont déçu, niveau anecdote.... Ou alors c'est trop frais et ça va se décanter un peu plus tard. Par contre, une qui ne m'a pas déçu... et même qui m'a surpris : c'est Madame Colinet, notre accompagnatrice.

Au moment de l'organisation, quand la question des accompagnateurs s'est posée, je me voyais déjà afficher des petites annonces dans l'IUFM du coin pour recruter de la prof fraîche et étudiante avide d'apprendre et d'enseigner aussi... Je me voyais en entretien avec les unes et les autres de ces jeunes filles  (en jupes écossaises), une sucette à la bouche (pas moi... elles).... Je me voyais hésiter sur les compétences de l'une, la sincérité d'une autre .... et le maintien physique de toutes... car la classe verte avait quand même une petite dominante sportive...  (je vous rappelle que je n'ai "que" 28 ans et qu'il m'est encore permis de fantasmer sur les jeunes profs d'au moins 23 ans sans passer pour un vieux pervers... j'espère).

En tout cas, je me voyais, je me voyais.... mais je ne me voyais pas coincé dans l'ascenseur de Vulcania avec Madame Colinet.... la vieille fille qui nous a accompagnés sur les conseils railleurs de ma directrice qui s'est bien foutu de moi. Et pourtant quand j'ai senti l'ascenseur s'arrêté brusquement quelque part entre le niveau 2 et -2 du cratère de Vulcania.... je me suis cru dans un mauvais film érotique. Le genre de film dans lequel les 2 protagonistes mal à l'aise au début finissent dans une posture des plus délicates quand le beau pompier réussit enfin à ouvrir la porte. Dans un autre genre de film, le pompier se joint à la fête... et toute la caserne parfois...

Je ne l'aurai pas cru 5 minutes avant, quand je maudissais les 25 gniards qui me collaient aux basques depuis 3 jours non stop...  Mais je dois avouer que ce sont ces 25 monstres et  leur présence dans l'ascenseur qui m'ont sauvé la vie.

En effet depuis 3 jours je sentais bien que tous les fantasmes que j'avais eu envers une éventuelle jolie accompagnatrice... Madame Colinet les avait envers moi. Son regard insistant, ses sous-entendus lourds de sens, ses frôlements d'épaules (adipeuses soit dit en passant)... bref un tas d'indices qui me faisaient bénir l'organisation pourrie du centre qui faisait que les locaux des garçons et des filles n'étaient pas dans le même batîment... Et qui faisaient donc que Madame Colinet ne se serait jamais risquée de nuit  seule dans le centre pour rejoindre ma chambre et me faire une "surprise".

Quand on a compris qu'on était bloqué, les gamins ont rigolé (trop fort les gosses), Madame Colinet a paniqué (ça c'est  clair, elle a pas niqué... ) et moi j'ai chanté avec les mômes pour passer le temps pendant que Madame Colinet s'excitait sur les boutons de l'ascenseur (uniquement sur les boutons). Quand toute la liste ministérielle des chants de cycle 3 y est passée, l'ascenseur est reparti, Madame Colinet a poussé un gros soupir, les gamins du premier rang se sont essuyé la figure (rapport aux postillons du soupir) et on est ressorti heureux de cette petite anecdote à raconter sur nos blogs  respectifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Walter - dans En classe
commenter cet article

commentaires

songe 16/09/2009 20:58

la pauvre elle a été frustrée !!!

Sophie 14/05/2008 04:12

J'adore ton blog, ces chroniques d'un prof me plaise beaucoup, d'une part, c'est tellement bien raconté. j'adore le billet sur la maman du petit Richard!!! Et d'autre part, j'habite en Auvergne, a 2km de Vulcania!! Donc je vois tout a fait la situation dans l'ascenseur avec tous les gosses et l'accompagnatrice qui a l'air dégoulinante de sensualité!!!

LOngue vie a ce blog, je le mets dans mes sites internet favoris!!

Une jeune auvergnate de 24 ans mdr!!!!!

l'emmerdeuse 08/04/2008 11:05

On comprend mieux l'accroche originale du flm "L'ascenseur" , qui était:
"Prenez l'escalier, prenez l'escalier...Par pitié, prenez l'escalier!"

Rainette 07/04/2008 18:32

Rhoooo mais franchement il t'en arrive de ces trucs à toi !!!!
Toujours un plaisir de venir les lire ;-)

Jim 07/04/2008 14:32

Méfie-toi Walter... un soir d'orage elle viendra peut-être frapper à ta porte...

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories