Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 12:44

Une mauvaise bronchite qui engourdit vos cordes vocales, une petite gastro qui risque de vous décrédibiliser pour le reste de l’année si elle s’exprime devant vos élèves, une bonne angine qui fait exploser le thermomètre… Pas de panique, restez à la maison, vos chers élèves sont entre de bonnes mains.

 

Les remplaçants s’en chargent.

 

Voici le top 10 des remplaçants :

 

Le prospecteur/L’espion

Quand il arrive dans une école, il se montre très curieux. Des questions déplacées : « Il y a un pot commun pour le café ? », voire très personnelles : « Tu gardes ton niveau l’année prochaine ? ». Il fouine dans les couloirs, attarde son regard sur toutes les documents dans la salle  des maîtres, questionne les élèves, passe le doigt au-dessus des meubles et contemple l’épaisseur de poussière qu’il  a récoltée. Deux options s’offrent alors pour expliquer ce comportement :

  • Il s’agit d’un espion de l’Inspectrice et dès ce soir, il lui remettra un rapport circonstancié sur  l’état actuel de l’école.
  • C’est un ZIL en manque de classe. Il prospecte dans toute la circonscription pour choisir au mieux les postes qu’il demandera au prochain mouvement.

 

Le monomaniaque

On a beau lui avoir laissé une préparation de journée à la minute près, il n’en  fera rien. Une fois en classe, il sort un énorme classeur rempli de mandalas, ces dessins circulaires bouddhistes remplis de petits motifs géométriques qui offrent aux élèves des cases microscopiques à colorier et aux maîtres, une paix royale. Tant pis pour les programmes, il s’en inquiétera si le remplacement dépasse deux journées. Et dans ce cas-là, il devra faire intervenir un autre de ses classeurs. Celui des coloriages magiques.

 

Le boulet

Au retour de notre congé, quand on rentre dans notre classe, a priori on ne voit pas de changement, si ce n’est le mot qu’il a laissé sur le tableau blanc. Il s’excuse mais un certain nombre d’événements fâcheux se sont produits dans votre classe en votre absence…et en sa présence. Le vidéoprojecteur a rendu l’âme, l’ordinateur de la classe a attrapé un virus, Idriss s’est tordu la cheville, le rideau du fond s’est décroché et trois livres de la bibliothèque ont disparu. On inspire profondément pour rester zen et on décide de ne pas lui en vouloir. Peut-être que c’était un jour noir et que sa présence dans la classe, justement ce jour-là, n’a rien à voir avec la liste dramatique des événements qui s’y sont produits. Mais on change vite d’avis, quand on en voulant effacer son mot, on s’aperçoit qu’il l’a écrit au feutre indélébile.

 

L’exigeant

A la rentrée, il a été clair avec la nouvelle secrétaire de circonscription, la personne qui gère la répartition des remplaçants. « Alors, ma petite dame, je vous préviens toute de suite. Moi, je ne vais pas en maternelle, en CM2, en REP, en spécialisé et en multi-niveaux. Je ne vais pas non plus dans les écoles situées plus loin de mon domicile que de mon école de rattachement (rapport aux indemnités). Votre prédécesseuse l’avait très bien compris…sans doute parce que j’avais couché avec elle. S’il faut en arriver là avec vous, pourquoi pas ? Mais en attendant, si vous ne respectez pas mes conditions, je me mets en arrêt. Et, déjà des remplaçants, c’est dur à trouver… alors des remplaçants de remplaçants, je vous laisse imaginer. »

 

Le spoiler  

On est un peu énervé quand on se rend compte en début de matinée que les élèves ont avancé de 21 pages dans le fichier de maths en une journée. On serre les dents quand les élèves nous disent qu’ils ont lu le dernier chapitre du roman policier avec le remplaçant et que c’est plus la peine de continuer parce que, c’est bon, ils savent qui c’est le tueur.  Et on pète les plombs quand on découvre le calendrier de l’avent terminé alors qu’on n’est qu’au mois d’octobre. Du coup, on court chercher un cahier d’Histoire en espérant que ce spoiler ne leur a pas dévoilé la fin de la deuxième guerre mondiale.

 

Le parfait

Celui qui apporte des croissants le matin, et qui sort un gâteau au chocolat pour la récréation de l’après-midi. C’est le même qui aide Directrice à monter des ramettes de feuilles au deuxième étage. Celui qui séduit nos collègues féminines avec son charme naturel et son humour d’une finesse exquise. Le même qui s’empare de la guitare au fond de la classe et qui montre aux élèves qu’il existe d’autres accords que le Do et le Sol en s’embarquant dans une improvisation de jazz manouche. Celui qui fait aimer les dictées à Aniss et qui amuse toute la classe en enseignant la proportionnalité. Bref, celui qui fait que vos collègues et vos élèves vous détestent quand vous revenez le lendemain.

 

L’oublié

Peut-être officie-t-il dans une circonscription où les enseignants sont plutôt robustes, ou peut-être que sa fiche a glissé sous un bureau de la secrétaire. Toujours est-il qu’il rôde l’âme en peine dans son école de rattachement depuis plusieurs semaines. Au début on lui confie les viles tâches de manutention : ranger la bibliothèque, couvrir les livres, mettre à jour les anti-virus, reranger la bibliothèque. On ne peut pas vraiment compter sur lui dans une classe car il peut être appelé à n’importe quel moment, cela désorganiserait tout. Alors on lui demande de rereranger la bibliothèque, par ordre alphabétique de la première lettre du deuxième chapitre, cette fois-ci. Puis on l’oublie. Et en jour, on le retrouve tout desséché coincé entre deux étagères de la BCD. Il aura subit le même sort que sa fiche de remplaçant à la circonscription.

 

Victor Novak

Le remplaçant de France Télévision. Le créateur de vocations chez tous les ZIL de France. Surtout chez les jeunes mecs qui pensent vraiment que les remplaçants  logent chez une jolie maman célibataire le temps de leur mission.

 

Le sans-gêne

Le lendemain de notre absence, quand on croit s’être trompé de classe, on se dit que vraiment il faut se remettre dans le bain, qu’on n’est pas encore réveillé. Mais non, c’est bien notre classe. Juste la disposition des tables qui a changé, et l’affichage qui est complétement différent, et le TBI qui n’est plus sur le même mur, et sur la porte, notre nom effacé au profit du sien. On se dit que pour un remplacement d’une demi-journée, il a pris beaucoup d’initiatives. Puis ce sentiment va crescendo quand on aperçoit une pile de cahiers dont la couleur du protège-cahier a changé…et qu’il est allé jusqu’à changer le nom des enfants. En bas, dans la cour, une file d’élèves nous attend…mais ce ne sont pas les nôtres. D’un pas énergique et énervé, on se dirige vers le bureau de Directrice pour l’avertir du comportement inadmissible de notre remplaçant. Mais Directrice a disparu. Horreur, c’est un Directeur ! Même ça il l’a changé. Plus tard, on comprendra qu’en effet, on ne s’était pas trompé de classe, mais d’école. Plus tard encore, dans l’ambulance qui nous emmènera aux urgences psychiatriques, on appellera la circonscription pour confier nos élèves quelques jours de plus à un remplaçant. Quel qu’il soit.

 

Le vrai

Le matin au réveil, encore dans l’incertitude de sa destination de la journée, il se concocte une petite potion. Dans son shaker, il met toutes ces variantes :

  • Le niveau de la classe (de la toute petite section à la troisième SEGPA)
  • La distance (de son école de rattachement au fin fond de la circonscription)
  • La durée du remplacement (d’une demi-journée à une année entière)
  • La préparation (d’un cahier journal détaillé à aucun indice, ni programmation, ni emploi du temps…ni rien)
  • Les collègues (de très accueillants à très méprisants)
  • Les élèves (de très sympas à  très horribles)

Ensuite il secoue très fort et très longtemps cette mixture dans l’expectative du goût qu’elle aura aujourd’hui. Il attend enfin patiemment que son shaker sonne (ou pas) et que la secrétaire de la circonscription lui indique le lieu et le niveau (ou pas) de sa future classe.

Il attrape alors sa sacoche de remplaçant, grimpe dans sa Clio Maif ou sa 206 Casden et fonce vers l’inconnu.

Top 10 des professeurs remplaçants

Partager cet article

Repost 0
Published by Tévélis
commenter cet article

commentaires

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories