Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 14:06

Nous venons de passer le 112ème jour de classe, et je crois qu’enfin un virage va s’opérer dans ma programmation annuelle. Je commençais à ressentir comme une espèce de saturation. Comme quand l’eau coule trop vite dans le lavabo et que le petit trou du trop plein est insuffisant pour évacuer la surcharge. J’ai l’impression de me noyer dans mon propre emploi du temps. Il faut dire qu’il ressemble à ça, mon emploi du temps, depuis le début de l’année :

Overdose

De la lecture matin midi et soir. Sans ordonnance. A haute dose.

J’ai même dû adapter le pack étiquettes emploi du temps de Lutin Bazar pour faire le programme de ma journée, chaque matin :

 

 

 

Overdose

Si je ne veux pas partir en bad trip avec la moitié de ma classe, il faut que j’espace les injections. En plus, la lecture, il parait que c’est mauvais pour la santé. Je l’ai moi-même constaté en enseignant un son par semaine.

La semaine du [r] et celle du [g] : trop mal à la gorge.

La semaine du [l] : tendinite de la langue.

Les semaines du [f] et du [v] : les lèvres gercées.

Pour le [t] et [p], le sol était tellement glissant que je me suis étalé à de multiples reprises.

 

Depuis que j’ai dit à mon assurance que j’avais des CP, ils ont ajouté une clause dans mon contrat. La même que les types qui font du base jump ou du parapente.

 

Et puis, l’autre nuit, j’ai fait un rêve inquiétant.

Je me retrouve en blouse d’écolier, à l’oral professionnel du CAPE. Le jury est composé de Patati, Patata, Gafi, Ratus, Ludo, Léo, Léa, Mika, Taoki, le nain de Grindelire et même Rémi et Colette qui viennent de cueillir une tulipe pour maman. Ils parlent en détachant tous les sons et je ne comprends rien à leurs questions. Je m’aperçois alors que je ne sais plus combiner. Les sons, pour moi, ne sont plus que des bruits qu’il m’est impossible d’associer. Je regarde sur la table, les notes que j’ai prises sont incompréhensibles. Je vois juste des séries de lettres et des espaces qui se succèdent sans que je ne sache les décoder. Et puis dans la vitre, un peu plus loin, je vois mon reflet et je comprends.

J’ai 6 ans.

Et je ne sais toujours pas lire et je vis un enfer.

L’enfer que je fais vivre à mes élèves depuis 112 jours.

 

Après m’être réveillé en sueur en criant « P, A, PA ! », j’ai sauté sur mon ordi et j’ai potassé les nouveaux programmes de 2016 (D’ailleurs, je pense qu’ils ne vont pas tarder à nous en pondre des autres, on est quand même en 2017) en espérant un peu d’aide venue des instances supérieures. La dernière fois que j’avais consulté ces programmes, appliquant l’article 3 des droits imprescriptibles du lecteur de Daniel Pennac (le droit de ne pas finir un livre), je n’étais pas allé jusqu’au bout. Je trouvais les personnages insipides et l’ambiance assez morne. Je n’étais pas du tout entré dans l’intrigue, très déliée. Alors cette nuit-là, j’ai parcouru les pages suivantes et j’ai vu qu’il y autre chose que la lecture en CP : les mathématiques.

 

Et j’ai commencé à paniquer, à suer à grosses gouttes, craignant une inspection imminente qui mettrait fin à ma carrière et qui ferait les gros titres de la page d’accueil de Yahoo : « En CP, il n’enseignait que la lecture ».

 

Et puis je suis tombé sur l’article  3 du BO n°44 du 26 novembre 2015.

 

Article 3 - Sous réserve que l'horaire global annuel de chaque domaine disciplinaire soit assuré, la durée hebdomadaire des enseignements par domaine figurant à l'article 2 peut être ajustée en fonction des projets pédagogiques menés.

 

Sauvé !

Voilà, ce que je dirais à l’Inspecteur s’il vient demain.

« Ah ben, vous tombez à point, on vient de finir le projet lecture commencé le 1 septembre. Et on attaque le projet mathématiques. »

 

Voilà mon nouvel emploi du temps.

 

Overdose

Et si j’ai le temps pendant les prochaines grandes vacances. Et si je suis sûr que les programmes 2016 seront appliqués encore au moins un an, alors je les lirai jusqu’au bout.

 

Et, allez savoir, peut-être que je découvrirai qu’il y encore autre chose après la lecture et les maths en CP.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tévélis
commenter cet article

commentaires

Loupiotte 29/03/2017 15:35

ça manque de calcul mental dans cet emploi du temps de deuxième période ! ;-)

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories