Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 12:51

Bon, pour commencer, j’avoue qu’au départ, j’étais parti pour écrire les dix bonnes raisons de se réjouir de la rentrée des classes quand on est prof. Parce que dix, ça sonne bien. Dix, c’est rond, c’est pile, c’est bien.

Mais il a fallu se rendre à l’évidence et revoir à la baisse mon ambitieux projet. Dix bonnes raisons de se réjouir de la rentrée des classes, même avec tout l’amour que je porte à mon métier, et toute l’hypocrisie du monde aussi, c’est très dur.

Alors j’ai opté pour sept. Le sept est attractif. Il porte bonheur, il renvoie à la bible et surtout c’est le nombre d’élèves que chacun rêve d’avoir dans sa classe.

Encore une fois, j’ai échoué et n’ai pu trouver que cinq bonnes raisons de se réjouir de la rentrée des classes quand on prof. Alors, n’étant pas un adepte du cinq à sept, je suis passé de sept à cinq. Et voici donc les cinq bonnes raisons de se réjouir de la rentrée des classes quand on est prof.

  1. La vengeance

Dès le matin, au réveil, le morne sentiment que les vacances sont bel et bien terminées est effacé par un immense plaisir. Une sensation malsaine de vengeance qui vous réchauffe le cœur malgré tout. Cela fait deux mois que vos enfants vous réveillent à 7h24, tels des coucous suisses indéréglables, et aujourd’hui vous allez enfin pouvoir les tirer de leur sommeil. De la plus belle des manières. De la même manière qu’ils l’ont fait pendant deux mois. En ouvrant la porte à la volée et en courant vers leur lit pour y sauter à pieds joints en criant « Debout ! Debout ! » comme un hystérique.

  1. La saveur du café

Pas le café du matin pris debout, à la va vite, en tamponnant une coupure de rasage avec un kleenex et en tartinant du beurre sur une biscotte émiettée. Non, le café de 10h30, celui de la récré. Celui qu’on mérite après deux heures de reprises. Celui que vous vous servez dans un mug crasseux et qui sort d’une cafetière centenaire entartrée pire que les dents de Jeoffroy de CE2, mais que vous appréciez cent fois plus que le Nespresso des vacances pris sans réel plaisir après avoir bullé deux heures au soleil.

  1. Le calme

Celui dans votre classe pour la première journée de classe. Celui qui vous surprend chaque année même après 35 ans de carrière. Quoi ?! Ils savent prendre la parole en levant la main ?! Quoi ?! Ils m’écoutent et participent avec discipline à tout ce que je propose. C’est la journée idéale pour mettre en place tous les projets ambitieux dont on nous a rabattu les oreilles dans les IUFM et autres ESPE oubliant qu’il y avait des élèves face à nous. Malheureusement cette première journée n’est dédiée qu’à déballer des fournitures scolaires, à écrire des entêtes et à partager des cahiers en 5 parties égales. Alors on profite du calme sans arrière-pensée.

  1. Revoir ses collègues

Bon d’accord. Ce n’est pas valable pour tout le monde comme raison de se réjouir. Mais faites un effort au moins pour le jour de la rentrée. Reconnaissez qu’ils sont un peu plus beaux, vos collègues, avec leur bronzage soigné et leurs beaux habits de rentrée. Et profitez de la seule conversation de l’année que vous aurez avec eux et où il ne sera pas question de boulot. Et tes vacances alors ? Et puis peut-être que certains d’entre vous sont réellement ravis de les revoir, sans hypocrisie aucune. Si, si, ça arrive.

  1. Une nouvelle aventure

La rentrée, c’est l’aube d’une nouvelle épopée. Des tribulations inédites que vous allez vivre pendant ces dix prochains mois. Certes, peut-être dans la même école, avec le même niveau et les mêmes collègues. Mais sans doute avec de nouveaux élèves (voire de nouveaux programmes pour certains). Alors, comme toujours, quand s’annonce le changement, une vague d’excitation nous remue le ventre. Certains appellent ça le stress, le trac ou même l’appréhension. Mais restons positif ! Moi je pense que c’est de l’impatience.

Alors, à tous les impatients de se lancer dans une nouvelle aventure avec l’agréable sentiment d’avoir bien profité de ces longues vacances ensoleillées et régénératrices :

« BONNE RENTREE ! »

Les 10, euh non 7... ou plutôt 5 bonnes raisons de se réjouir de la rentrée des classes quand on est prof

Partager cet article

Repost 0
Published by Tévélis
commenter cet article

commentaires

Loupiotte 30/08/2015 15:41

Et encore, 7h24, c'est pour les plus chanceux .... et le pire, c'est que justement, ce sera ce jour-là qu'ils auront enfin décidé de dormir, parce que sinon, ça n'est pas drôle ...

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories